Investisseurs

Message du président

Chers actionnaires,

Quelle belle année!

L'exercice 2016 a représenté le plus grand bond en avant pour TSO3 depuis ses 18 années d'existence. Au cours de cet exercice, nous avons augmenté notre chiffre d'affaires qui atteint maintenant plus de 13 millions de dollars; nous avons vendu un nombre record de 110 stérilisateurs STERIZONE® VP4; nous avons amélioré considérablement le rythme d’assemblage, la chaîne d'approvisionnement et les capacités de production; nous avons constaté les livraisons soutenues de notre technologie par l’entremise de notre partenaire intermédiaire, Getinge Infection Control; nous avons forgé des liens solides et stratégiques avec des établissements de soins de santé universitaires de premier plan; nous avons renforcé notre équipe de direction, et une fois de plus, nous avons marqué l’histoire grâce à nos autorisations réglementaires uniques à notre industrie. Il ne fait pas de doute que nous sommes sur une bonne lancée. 

Au cours de l'exercice 2016, notre entente exclusive de distribution avec Getinge a donné lieu à l’expédition de 110 stérilisateurs STERIZONE® VP4, dont certains ont été installés dans des hôpitaux américains en 2016 et dont d’autres devraient l’être en 2017. Cette performance nous a donné un point d’entrée important dans ce marché d’utilisation finale, un endossement de notre technologie par un chef de file et une source de flux de trésorerie d’exploitation afin d’appuyer nos efforts internes de marketing, de développement et d'amélioration de la production. De façon plus importante, elle nous a également permis de mettre de l’avant nos propositions de valeur solides et de bien cerner la façon de vendre de nouvelles technologies sur le marché des soins de santé. En novembre, pour bien terminer l'année, Getinge a remis à TSO3 un bon de commande pour des stérilisateurs STERIZONE® VP4 devant être livrés en 2017. 

Ces commandes et cette visibilité quant aux livraisons nous ont permis d'apprendre comment fabriquer nos stérilisateurs en grande quantité et à un coût raisonnable. Grâce à ces commandes stables et prévisibles, nous avons réussi à transformer nos installations d'assemblage, qui sont passées d’installations utilisées pour répondre aux petites commandes et aux besoins de recherche à des installations capables de produire des centaines de stérilisateurs de grande qualité chaque année. De plus, à la fin de l'année, nous avons ajouté une capacité d'entreposage et des installations à Myrtle Beach, ce qui fait que nous sommes maintenant en mesure de produire notre solution brevetée de produits        consommables de peroxyde d'hydrogène aux États-Unis pour nos usagers du marché intérieur. Nos fournisseurs sont avec nous. Notre personnel d'assemblage est bien formé. Nos systèmes sont bien définis.

En juillet 2016, la Société a annoncé que la Food and Drug Administration des États‑Unis avait autorisé les indications d'utilisation élargies pour le stérilisateur STERIZONE® VP4 de TSO3, ce qui a montré les capacités vraiment supérieures de notre système de stérilisation STERIZONE®. Nous sommes maintenant la seule entreprise avec une technologie validée et autorisée à la vendre aux États-Unis, en Europe et au Canada pour la stérilisation terminale d'endoscopes flexibles à multiples canaux, tels que les gastroscopes et les vidéo-coloscopes, jusqu'à 3,5 mètres de longueur et avec quatre canaux ou moins. Bon nombre de patients ne se rendent pas compte que ces dispositifs ne font actuellement pas l’objet d’une stérilisation terminale entre l'utilisation des patients; et de plus en plus de recherches indiquent que les procédures actuelles de retraitement des dispositifs impliquant les technologies en place doivent être améliorées. Ces revendications d’usage ont confirmé davantage notre leadership technologique, ce qui nous permet d’offrir une protection accrue aux patients dans les applications où la stérilisation terminale n'était pas possible auparavant et de révolutionner les normes de soins de l'industrie médicale.

Dans l’intervalle, TSO3 continuera à poursuivre l'expansion de ses revendications d’usage aux États-Unis, y compris le dépôt de revendications d’usage concernant spécifiquement la stérilisation des duodénoscopes. TSO3 a déjà reçu l’autorisation pour la stérilisation de ces dispositifs au Canada et en Europe. Ces dispositifs en particulier ont été à maintes reprises impliqués dans la transmission d’un patient à l’autre de bactéries multirésistantes aux antibiotiques. De telles contaminations ont entraîné des maladies chez des patients et, dans certains cas, leur décès.

Au moment où j'écris cette lettre, TSO3 a terminé tous les tests nécessaires pour appuyer l'utilisation de son procédé de stérilisation avec certains duodénoscopes. La Société est d’avis qu’elle a la possibilité de déposer une revendication d’usage pour des instruments ciblés en collaboration avec des fabricants d'endoscopes (OEM) précis, ce qui, une fois terminé, créerait de belles opportunités pour les deux parties. Ces OEM ont proposé des exigences pour la partie du dépôt qui les concerne et TSO3 prévoit participer aux essais qui s’y rapportent. Nous sommes convaincus qu'une telle collaboration, si nous devions nous engager dans une telle voie, sera plus appréciée des utilisateurs finals et permettra de franchir plus rapidement les étapes du processus réglementaire. Cela pourrait d’ailleurs plus que compenser le temps supplémentaire consacré à la réalisation des essais par les OEM. Je vous assure que nous travaillons avec bon nombre d’OEM sur bien des fronts et des instruments, mais compte tenu de la très grande visibilité des communications portant sur les duodénoscopes, TSO3  a toujours fait preuve de prudence et compte bien continuer à le faire, afin que notre science soit à l’avant-plan de nos communications. Il ne s’agit là que de l'une des nombreuses initiatives sur lesquelles nous travaillons dans le segment du marché en évolution rapide du retraitement endoscopique gastro-intestinal.

Nous continuerons donc de favoriser des changements avec les partenaires de l'industrie tant sur les marchés traditionnels de stérilisation à basse température que sur le marché du retraitement des endoscopes gastro-intestinaux. Dans cet esprit, nous avons créé un programme de partenariat stratégique avec différents établissements médicaux chefs de file aux États-Unis. Nous souhaitons, grâce à la collaboration avec ces établissements, pouvoir publier une évaluation/étude indépendante de notre technologie par des tiers dans le contexte réel d’un hôpital. Pour appuyer toute ces activités, nous avons terminé la construction en 2016 de nos installations de Myrtle Beach qui accueillent maintenant un laboratoire entièrement équipé. Nous pouvons donc offrir des services de compatibilité d'instruments aux OEM et aux établissements médicaux ainsi qu'un centre de formation pour les usagers, qu’il s’agisse de cliniciens ou d’ingénieurs.

Au cours de l’exercice, nous avons amélioré nos systèmes de formation et proposé un certain nombre d’ateliers de formation aux membres de l’équipe de notre partenaire intermédiaire, et nous avons pris des dispositions afin de proposer ces formations à l’extérieur des États‑Unis au cours du premier trimestre de 2017, ce qui semble être en bonne voie à ce moment-ci.

En terminant, l'année dernière nous avons bâti une solide équipe de direction qui possède de l'expérience dans tous les éléments clés de notre entreprise. La contribution de cette équipe en termes d'activités, de sciences et d’ouverture d’importants nouveaux marchés devrait être plus grande. Chaque membre de l'équipe connaît bien ses objectifs, et nous allons de l’avant de manière organisée en 2017, et en préparation pour 2018.

Je tiens à remercier le conseil d'administration pour son soutien et ses conseils, nos employés pour leur dévouement et vous, nos actionnaires engagés, pour votre patience et votre encouragement.

Sincèrement,

R.M. (Ric) Rumble

Président-directeur général